abobo Côte d'Ivoire, novembre 2010.L'élection présidentielle a laissé un goût amer. Organisée auforceps par une coalition internationale soutenue par l'ONU et dirgée par la France de Nicolas Sarkozy, elle n'a rien réglée de la crise profonde que traverse ce pays depuis dix ans. Bien au contraire, elle l'a plongé dans la confusion, rendant son avenir incertain et périlleux. Au terme d'un an d'enquête et de multiples reportages, Leslie Varenne révèle dans cet ouvrage percutant les coulisses d'un conflit meurtrier dont nul ne mesure encore les effets.Elle dénonce les innombrables mensoges des autorités. Elle démontre notamment qu'en dépit des multiples dénégationsde Paris, Laurent Gbagbo, le président sortant, a bien été enlevé par le GIGN, et donc par la France. Alassane Ouattara, globalement démocratique élu, mais militairement installé par une armée étrangère, ne voit-il pas sa légitimité entamée? Ce livre raconte aussi l'histoire tragique des habitants de l'immense commune d'Abobo, quartier déshérité du nord d'Abidan qui a été au coeur de cette guerre. Depuis ce lieu stratégique , bastion pro-Ouattara, on découvre le jeu cynique des dirigeants, leurs manipulations, leurs trahisons, et comment les deux camps ont délibérément envoyé la population civile à l'abattoir pour servir leurs desseins.